C’est compliqué d’être moi

02-28-2013-lucile-gomez-rechuterechute

Copyright : lucilegomez.fr

 

Oh et puis non, je reviens.

Après tout « souvent femme varie, bien fol est qui s’y fie » n’est-ce pas ?

Ces quelques semaines d’abandon de blog ont été salutaires, je vous l’assure. Même si, ces derniers mois, j’étais aussi active sur « L’œil qui fume » qu’un escargot sous Tranxène, faire une mise à mort de mes bafouilles littéraires m’a permis de remettre un peu à plat tout le chambardement de ma vie ces derniers temps.

Ce blog n’étant pas un journal intime, et mes pérégrinations n’ayant d’intérêt que pour mon entourage proche, je vous fais grâce des circonstances, des réflexions et des conclusions.

La seule chose qui peut être pertinente ici, c’est que je suis passée du stade de lecteur/j’en ai fait mon métier à lecteur/je cherche à le retrouver. Cela n’a pas changé mon regard, seulement mon compte en banque, et cela renfloue celui des libraires (tu me manques tellement mon ami éditeur, toi qui m’envoyait des services de presse…).

Bref, j’ai changé de statut, j’ai arrêté mon blog, j’ai (un temps) arrêté de lire et puis tout à coup…tout est revenu ; je vais retrouver mon statut, je recommence le blog, je n’arrête pas de lire. C’est bien cela le karma non ?

Comme je suis quelqu’un qui tient à ses idées, qui est ferme sur ses positions, qui ne lâche rien; je me suis mis une et une seule condition pour une reprise : ne jamais, JAMAIS participer à un challenge.

C’est donc pour cela que je vais de ce pas m’inscrire à celui de Métaphorebookaddict, et me maudire tout l’été…

Que votre vie soit douce et pleine de livres.