Providence. Valérie Tong Cuong

providence couv

Providence est à classer dans ce que j’appelle les livres « baume au cœur » ; quand vous le refermez, vous avez un peu plus foi en l’humanité.
C’est l’histoire de plusieurs personnages qui tous, au cours de la même journée, auront un empêchement, un retard, un de ces aléas du quotidien, qui, pris sur le moment sont rageants mais qui les feront tous converger vers leur rencontre.
On suit cette mise en place de destins, l’histoire passée et présente de ces hommes et de ces femmes, une histoire où ce que l’on croit être une coïncidence n’est finalement que le résultat d’un effet papillon.
J’ai vraiment été touchée par ce roman, et pour avoir eu la chance de croiser Valérie Tong Cuong au salon du livre de Limoges, je peux vous assurer que derrière ce très beau livre, se cache une femme formidable !

Editeur : J’ai lu
Collection : J’ai lu Roman
EAN : 9782290014837

Citations :

  • « ça fait quoi d’être une miraculée ? » a interrogé le journaliste, l’œil brillant.
    Vous voulez savoir ? Vraiment ? Eh bien ça vous brûle le cœur. Les gens comme moi, je veux dire les petites gens, on a rarement de la chance. C’est nous qui nous crashons en plein brouillard dans les carambolages, c’est nous qui périssons dans les incendies des hôtels de cinquième catégorie, c’est nous qui sommes contaminés par la vache folle parce qu’on mange des steaks discounts, c’est nous encore qui crevons dévorés par l’amiante des usines. Alors quand par hasard on gagne au loto, enfin c’est une image, vous me comprenez.
  • Pourquoi ce jour là ?, pourquoi cette seconde ? Pourquoi cet endroit ?Qu’y avait-il de différent ?
    Ni plus ni moins d’espoir. Ni plus ni moins d’avenir. Ni plus ni moins de solitude.
  • Je n’avais pas fondé de foyer. J’avais soigneusement brisé mes rares amours de crainte qu’elles ne me détruisent les premières. Mon énergie, je l’avais investie toute entière dans mes dessins d’architecte, puis dans mon entreprise. J’avais, disait-on, réussi : jusqu’à mon dernier souffle, je détesterai cette expression.
Publicités

6 réflexions au sujet de « Providence. Valérie Tong Cuong »

  1. Avouons que ne pas être déçus par les auteurs « en vrai », c’est agréable… L’inverse gâche tout! Je n’en cite personne, mais je n’en pense pas moins!

  2. Je n’avais pas encore lu d’autres avis de lecture sur cet auteur concernant un autre livre que l’atelier des miracles. intéressant ton avis 😉

  3. J’en suis ravie Olivier ! C’est effectivement un « bon ami » que ce livre, c’est le genre de lecture qu’on repose avec regret ….heureusement pour ses lecteurs, c’est une auteure prolixe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s